Comment bien se préparer à communiquer avant d’organiser un marché aux puces ?

Organiser un marché aux puces

Organiser un marché aux puces, un vide-grenier, une bourse thématique comporte de nombreux impératifs et l’organisation ne saurait être complète sans une communication bien réfléchie. En effet vous devez faire connaître votre évènement auprès des visiteurs mais aussi auprès de vos exposants pour vous assurer de son succès. Nous vous proposons ici un petit rappel des principes de base ainsi que quelques conseils avant de vous lancer.

1. Définissez une identité à votre évènement

Avant même de communiquer, pensez à votre image et à votre objectif… Qui êtes-vous ? que souhaitez-vous représenter ? à qui souhaitez-vous parler ? quel est votre but ?

Différenciez-vous des évènements voisins, ne négligez pas le choix de votre nom, celui-ci doit être unique, mémorisable et vous ressembler. En assurant une bonne identification de votre manifestation, vous augmenterez les chances de lui offrir une notoriété qui facilitera sa réussite mais aussi sa pérennité. Pensez bien à ce qui vous différencie de vos “concurrents”, vous organisez des puces dans un lieu atypique, une bourse aux jouets pour une cause, un bric-à-brac pour financer un projet… choisissez l’élément qui vous caractérise le mieux !

2. Établissez un plan de communication et planifiez vos actions

Envois, contacts presse, distribution des supports, pose d’affiches… préparez votre plan de communication. Listez les supports (prospectus, agenda de vide-greniers, presse locale…), les médias que vous comptez utiliser pour promouvoir votre évènement et notez les besoins en contenus (textes, images…) que chacun nécessitera. Décrivez les tâches, répartissez-les judicieusement si vous êtes plusieurs, budgétisez et planifiez, le reste sera ensuite bien simplifié. Pensez tout de même à faire des points de temps en temps pour vous assurer que tout avance comme prévu.

3. Ne vous limitez pas, utilisez les médias à votre disposition

Comme pour tout évènement, les pratiques de communication sont multiples et présentent chacune des spécificités, mais aussi des avantages non négligeables. Ne vous concentrez pas sur un seul support, multipliez-les et augmentez vos chances d’être visible. Assurez-vous cependant que chaque média soit adapté et correspond à vos moyens… Voici une petite liste des principaux supports intéressants :

  • les supports papiers, l’affichage et la distribution de flyer restent les actions de communication les plus adaptées aux évènements locaux ;
  • la presse écrite, votre évènement est susceptible d’intéresser la presse locale et s’il présente des caractéristiques particulières vous pouvez certainement obtenir un petit article ;
  • les bulletins d’informations locaux, souvent édités par les municipalités ou les offices de tourisme, ils sont ravis de mentionner les brocantes et puces en tout genre, c’est une sortie très populaire ;
  • internet et les sites dédiés aux évènements de vente au déballage (agendas, blogs, sites de proximité…), soyez présent sur le web ;
  • les réseaux sociaux, bien utilisés ils permettront de faire rayonner votre évènement et de garder un lien avec votre public ;
  • les radios locales, elles consacrent également de nombreuses rubriques sur les animations à venir !

4. Rédigez des contenus clairs et efficaces

Commencez par lister puis hiérarchisez les informations que vous souhaitez communiquer. La date, le lieu, la thématique, le nom de votre évènement, les horaires, les prix, les animations… que souhaitez-vous mettre le plus en avant ? Vous devez capter l’attention, séduire, bref vous vendre sans vous survendre et veillez à ne pas employer pas de qualificatif démesuré. Bannissez les formules inutiles tel que “venez nombreux” sur vos affiches et flyers.

Enfin, comme vous aurez suivi nos bons conseils et aurez probablement entrepris de communiquer sur plusieurs supports, vous veillerez à bien fournir les informations importantes pour chacun. Vous ne présenterez pas votre évènement de la même façon selon qu’il s’agisse d’une affiche, d’une bâche, d’un e-mailing ou d’un réseau social, la densité des contenus ainsi que leur mise en forme peuvent varier considérablement.

5. Soignez vos échanges

Vous n’êtes pas seul à communiquer, vous n’êtes pas seul à avoir besoin de faire savoir que vous organisez le meilleur vide-dessing de l’année ou la plus grande bourse au vélo de la région. Présentez-vous, soyez clairs et respectueux auprès de chaque interlocuteur, n’oubliez pas de remercier le commerçant qui vous accorde un bout de vitrine pour votre affiche et enfin, fournissez de la matière, l’affiche de votre évènement, une photo de l’année précédente et des bons textes vous garantiront un bon relai de l’information !

 

À vous de jouer !

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

17 − 3 =